Accueil de montages

Ces dernières semaines, la Maison des auteurs de Ty Films accueille plusieurs films dans l’une de leurs dernières étapes : celle du montage. La parole est aux cinéastes.
Vous souhaitez en savoir plus sur les espaces de travail de la Maison des auteurs ? Trouvez toutes les informations par ici et contactez nous sinon à contact@tyfilms.fr

Lucie Rivoalen et son film "Le Bleu te va bien"

Avec Marie-Pomme Carteret qui monte le film, nous sortons de notre dernière semaine de montage. Le film va se fixer d’ici quelques jours, c’est un peu effrayant !
J’ai bénéficié du soutien de Ty Films au (long) cours de ce projet. De mes premières intentions avec la formation "Du désir de film à l’intention", puis en résidence d’écriture, accompagnée par Céline Dréan. Et aujourd’hui je
monte mon film avec les moyen matériels et soutien logistique de Ty Films.
Cet hiver de montage, nous l’avons partagé entre nos campagnes respectives : celle de Mellionnec où est installée Marie-Pomme, et la région de Lamballe où je vis. Les temps passés dans sa yourte de montage ont posé un cadre propice et douillet, pour donner forme à cette immersion familiale dans laquelle nous emmène mon film "Le Bleu te va bien". Merci à l’équipe. Je suis pressée de partager avec vous le fruit de ce travail.

Lucie Rivoalen - 9 février 2022 à Mellionnec

Les co-cinéastes Céline Dréan et Jean-Jacques Rault et "Scaout Vraz"

"Scaout Vraz", le film de Jean-Jaques Rault et Céline Dréan, produit par .Mille et Une. Films, est entré en phase de montage à Mellionnec après un tournage qui s’est déroulé sur plusieurs années à seulement quelques kilomètres. Agnès Bruckert, la monteuse du film, s’est installée quelques jours dans le village pour un premier temps de dérushage. La suite du travail se poursuivra entre Rennes, Pantin, Mellionnec et peut-être Lussas !
Céline Dréan - 11 février 2022

Emmanuel Piton et l’île de Sein

Après une résidence d’écriture réalisée à Mellionnec en 2020, je commence le montage de mon film en février 2022 avec Marie Pomme Carteret toujours à Mellionnec. Le film, tourné en pellicule, est une exploration physique et poétique de l’île de Sein, un petit bout de terre perdu à l’extrémité de la Bretagne. Je scrute cet espace menacé par les eaux qui semble hors du monde tout en retraçant la mémoire de cette île. Le montage est pour moi un moment essentiel de la fabrication d’un film, là où les éléments s’imbriquent, se questionnent, se fondent en vue de la création d’un langage cinématographique singulier.
Emmanuel Piton - 9 février 2022