Et la tendresse, bordel ! Projections nomades

Depuis l’automne dernier, le comité des Projections Nomades construit une programmation pour l’année 2021.
Les futures projections ne sont pas encore planifiées, mais les membres ont déjà quelques films à vous montrer et des idées de lieux où aller.
En 2020, le thème était "Résistances".
Pour 2021, les membres ont choisi « Et la tendresse, bordel !"
Avant de vous dévoiler la programmation, on vous partage déjà l’édito :

« Plus de bises, plus de poignées de main, plus de réunions ou de nouvelles rencontres, une distanciation, l’interdiction de visiter nos proches, des masques sur nos visages et nos émotions,... Combien de temps cela va-t-il durer ? En 2021, nous voulons de la tendresse. Nous voulons de l’amitié, de l’affection, de l’amour, de la douceur. Nous voulons de la considération, du respect, de l’attention. Nous voulons de la joie, du bien-être, du soin.
Bon, il n’y a pas d’ingrédient secret, de pommade magique à appliquer sur tous nos maux. Si vous connaissez une astuce, ça nous intéresse. En attendant, au sein de notre association Ty Films, nous souhaitons créer des espaces de réflexion et de rencontre autour de films, pour laisser place à nos imaginaires, construire ensemble et réinventer nos fonctionnements et modèles de société. Et cela, avec les Projections Nomades.

En 2021, nous vous proposons des regards de cinéastes sur le monde, et une sélection de films documentaires. Parfois percutants, doux, optimistes, drôles, qui donnent de l’énergie. Pas trop plombant mais pas trop inoffensif non plus. Des films à la fois tendres et saignants. Nous avons envie d’explorer nos relations. A nos corps, à nos têtes, à nos cœurs. A la famille, aux ami.es, aux voisin.es. Au travail, à l’étranger, à nos morts et aux vivants. A ce qui nous entoure, nous nourrit, nous ressource, nous permet de respirer, de vivre.

Alors nous vous disons à bientôt !
Des câlins, si consentis ! »

Photo : « Les Optimistes » de Gunhild Westhagen Magnor