Formation

Formation archives Les archives au service de son projet documentaire

Publié le

Du 18 au 22 novembre et du 2 au 6 décembre 2024

Depuis l’avènement de l’ère numérique, les sources d’images d’archives se sont diversifiées et multipliées dans le monde entier. Curiosité, persévérance et culture cinématographique sont des qualités essentielles pour trouver des archives, mais il est important pour un·e cinéaste de connaître les moyens et les astuces pour optimiser sa recherche.
Même si vous êtes accompagné·e par un·e documentaliste pour votre film, mieux vaut développer en amont une méthode de travail personnelle et adaptée à votre projet.
La première semaine sera l’occasion de voir les différents usages de l’archive et comment des images peuvent réorienter le film et influencer le récit. Nous identifierons vos besoins en archives et leur signification (illustration, prétexte, émotion...) pour déterminer les sources des images où aller puiser.
Bien souvent on appelle les documentaires d’archives des "films de montage" mais comment appréhender des images que l’on n’a pas conçues ? Comment intégrer les archives à une nouvelle stratégie narrative ? Comment mieux les placer les unes à côté des autres, les retourner et pourquoi pas les dénaturer ? La deuxième semaine, accompagnés d’un·e monteur·euse, nous aurons donc l’occasion de monter ensemble une esquisse ou un teaser pour votre projet.

Durée

2 semaines de 40 heures chacune, soit 80 heures de formation réparties sur 2 mois.

Dates

Du 18 au 22 novembre et du 2 au 6 décembre 2024.

Lieu

Mellionnec (22)

Public

Une formation pratique pour amorcer la réalisation d’un court documentaire à base d’archives destinée aux réalisateur·rices avec un projet de film d’archives ou un désir fort de comprendre la recherche et l’utilisation d’archives.

Prérequis

Avoir un projet cours ou à venir de film documentaire utilisant des archives.

Nombre de stagiaires

De 6 à 8 participant·es maximum

Objectifs pédagogiques

• Identifier, rechercher, sélectionner, monter des archives pour son projet de film documentaire.
• La fabrication d’une maquette d’un module (film court, d’une séquence ou d’un teaser) à base d’archives.
• Avoir rédigé un document qui explique comment on compte utiliser les archives dans son projet de film documentaire, une note d’intention sur les archives.

Méthode pédagogique et moyens techniques

• Les compétences de professionnels indispensables à un film à base d’archives.
• Le travail et les échanges en individuel et en groupe.
• Apports théoriques illustrés à chaque fois d’extraits de films.
• Un raconte-moi en début de session.

Modalités d’évaluation

Évaluation collective par les participant·es tout au long de la formation.
Suivi personnalisé en continu de chaque stagiaire par la formatrice.
Bilan général en fin de formation.
Bilan à froid, un mois après la fin de formation, à l’aide d’un questionnaire individuel.

Accueil

Les participant·es peuvent être hébergé·es à l’auberge À la belle étoile (à deux pas du lieu de formation).
Les repas du midi et du soir seront cuisinés par Amélie Juillard et Cyril Pujolle, avec des ingrédients majoritairement bio et locaux.
N’hésitez pas à nous signaler tout besoin particulier (situation de handicap, régime spécifique...) afin que nous puissions vous accueillir au mieux.
Vous pouvez contacter : Djamila Salliou : formations@tyfilms.fr

Financement

Le coût de la formation s’élève à 3360€ HT (42€/heure). Il peut être pris en charge sous certaines
conditions par l’AFDAS, l’AGESSA, Pole Emploi…

Accéssibilité

Toutes nos formations se déroulent dans des lieux accessibles aux personnes à mobilité réduite. Un accompagnement personnalisé est proposé pour répondre aux besoins spécifiques.
Si vous souhaitez nous faire part d’un déficit sensoriel ou moteur à prendre en compte lors de votre action de formation, merci de contacter Djamila Salliou pour que nous puissions adapter avec vous nos modalités d’accueil.

Indicateur de résultat

Nouvelle formation

Candidatures et contacts

Le CV et la lettre de motivation sont à envoyer à Djamila Salliou : formations@tyfilms.fr avant le 14 octobre 2024.

La formatrice

Mirabelle Fréville
Mirabelle Fréville est réalisatrice, programmatrice et documentariste. Après des études d’anthropologie politique et de cinéma, elle s’occupe des achats des courts et moyens métrages pour Arte.
En 1995, elle part s’installer en Bretagne où elle devient documentaliste sur des films d’auteurs diffusés au cinéma et sur les chaines arte, France Télévison, LCP ZDF... Paralèlement, elle est programmatrice pour des festivals de films (Brest, Doc Ouest, Travelling) et des institutions (Le Musée et la Cinémathèque de Bre- tagne). Depuis 2022, Elle est intervenante sur la recherche d’images d’archives à L’Université Rennes 2
Elle réalise son premier film, "La source" en 2012, co-écrit "L’or rouge" avec Philippe Baron en 2014 et réalise "La bobine 11004" en 2020 qui a été sélectionné dans vingt festivals internationaux. Trois films dont l’archive est centrale.

A télécharger