Projections Nomades Nous sommes prêt·es.

Nous sommes prêt·es.
Depuis septembre 2020, nous construisons au sein du comité des Projections Nomades une programmation pour l’année 2021. Après des mois de réflexion, de visionnements, de discussions, de programmation avec des lieux et associations partenaires, nous avons envie de vous partager déjà un petit bout de notre programmation.

Car malgré les confinements, les couvre-feu, la fermeture des cinémas et d’autres lieux de rencontre et de culture, la réglementation sanitaire, les reports de dates, nous avons persévéré. Nous avons continué à programmer, en espérant, très vite, voir nos salles de cinéma et lieux associatifs ré-ouvrir, ainsi que la possibilité de projeter des films sur grand écran.

Comme beaucoup, nous pensons que les cinémas ne sont pas des lieux de transmission de cette pandémie mondiale. Nous avons l’année dernière pu diffuser des films, dans le respect des gestes barrières, et nous n’avons vu aucune trace de cluster. Ici, en Centre-Bretagne, comme partout en France, nous avons respecté la réglementation sanitaire alors en vigueur.

À l’heure de multiples "festivals online" où toutes les projections et débats se déroulent de manière "dématérialisée", nous souhaitons remettre un peu de chair dans nos vies. Nous souhaitons aussi rappeler ici que l’accès au numérique, à internet, aux plateformes de visionnage et plus largement à des œuvres artistiques, est un privilège.

À l’heure de l’occupation des théâtres, où des expérimentations qui voient le jour, nous estimons que l’ouverture des cinémas, comme d’autres lieux aujourd’hui fermés, est essentiel : vital même. Nous avons des droits fondamentaux : notamment des droits culturels.

Sur notre territoire, rural, nous souhaitons poursuivre notre rôle de diffusion et médiation culturelle. Nous souhaitons poursuivre notre rôle de liant social. Plus que jamais, nous souhaitons… "de la tendresse, bordel" !

Et la tendresse, bordel !

« Plus de bises, plus de poignées de main, plus de réunions ou de nouvelles rencontres, une distanciation, l’interdiction de visiter nos proches, des masques sur nos visages et nos émotions,... Combien de temps cela va-t-il durer ? En 2021, nous voulons de la tendresse. Nous voulons de l’amitié, de l’affection, de l’amour, de la douceur. Nous voulons de la considération, du respect, de l’attention. Nous voulons de la joie, du bien-être, du soin.
Bon, il n’y a pas d’ingrédient secret, de pommade magique à appliquer sur tous nos maux. Si vous connaissez une astuce, ça nous intéresse. En attendant, au sein de notre association Ty Films, nous souhaitons créer des espaces de réflexion et de rencontre autour de films, pour laisser place à nos imaginaires, construire ensemble et réinventer nos fonctionnements et modèles de société. Et cela, avec les Projections Nomades.

En 2021, nous vous proposons des regards de cinéastes sur le monde, et une sélection de films documentaires. Parfois percutants, doux, optimistes, drôles, qui donnent de l’énergie. Pas trop plombants mais pas trop inoffensifs non plus. Des films à la fois tendres et saignants. Nous avons envie d’explorer nos relations. À nos corps, à nos têtes, à nos cœurs. À la famille, aux ami.es, aux voisin.es. Au travail, à l’étranger, à nos morts et aux vivants. À ce qui nous entoure, nous nourrit, nous ressource, nous permet de respirer, de vivre.

Alors nous vous disons à bientôt !
Des câlins, si consentis !

Le comité des Projections Nomades
Novembre 2020. »

PROGRAMMATION ET REPORTS D’AVRIL - MAI - JUIN

Séance d’Ouverture du cycle "Et la tendresse, bordel !"

LES OPTIMISTES
de Gunhild Westhagen Magnor / 2014 / 90 minutes

Une équipe de volley norvégienne, composée de joueuses entre 66 et 98 ans, décident après 30 ans d’entraînement, de relever un grand défi : se rendre en Suède pour affronter leurs homologues masculins. Mais avant cela, il faut broder les survêtements, trouver un sponsor, convaincre l’entraîneur national de les coacher, mémoriser les règles qu’elles ont oubliées, se lever au petit
matin pour aller courir... Un film plein de tendresse et d’énergie, qui donne envie de vieillir et de se mettre au volley !

Mercredi 16 juin à 19h45 au Cinéroch (Guémené-sur-Scorff)
Tarif : 4€
En présence de joueuses senior du Pontivy Volley Club

Séance Fête des Voisins !

LES HABITANTS
de Raymond Depardon / 2016 / 84 minutes

Le réalisateur Raymond Depardon part à la rencontre des Français·es pour les écouter parler. De Charleville-Mézières à Nice, de Sète à Cherbourg, il invite des gens rencontrés dans la rue à poursuivre leur conversation devant nous, sans contraintes en toute liberté.

Le vendredi 28 mai à 22h Reporté le 30 juillet au dans le square de La Fontaine de Rostrenen
Projection Plein-Air pour la Fête des Voisins, avec repli au Cinébreiz si mauvais temps. En partenariat avec la Mairie de Rostrenen.

Tarif : Prix Libre

Séance Kreiz-Breizh

PORTRAITS DE MELLIONNEC 2020

de Arsinée André, Elodie Gabillard, Julie Grossetête, Joris Le Guidart, / 2020 / 60 minutes
Portraits de 4 habitant·es de Mellionnec : Titouan, Marijana, Jean-Luc et Clotilde, réalisés par 4 jeunes cinéastes, à l’invitation de Ty Films. En présence de certain·es habitant·es !

Mercredi 2 juin Reporté dans l’été ou à l’automne à 19h45 au cinéma Cineroch (Guémené-sur-Scorff)
Tarif : 4€

Séance Transidentités

L’UN VERS L’AUTRE
en présence de la réalisatrice Stéphane Mercurio / 2019 / 56 minutes

« JE SUIS UN HOMME ET JE N’AI PAS DE PÉNIS. PAS BESOIN DE PÉNIS POUR ÊTRE UN HOMME. » Filmer le metteur en scène Didier Ruiz au travail avec sept personnes trans, c’est mettre les pieds dans une aventure collective dont nul ne ressort indemne. On assiste ainsi, au fur et à mesure des répétitions, à une éclosion. Filmer le surgissement de cette parole est un cadeau. Un voyage plein de surprises où les questions sur le féminin, le masculin, la norme, la liberté, les archétypes, la transgression, la sexualité nous assaillent et font basculer toutes nos certitudes.

Samedi 19 juin à 20h dans la Grange des Rozegateries / 1 Rozegat (Silfiac)
Tarif : 4€
Précédé d’un repas à partir de 19h et suivi d’un concert festif organisé par Les Rozegateries

Séance Fête des Pères

L’AMBASSADEUR ET MOI
de Jan Czarlewski / 2011 / 15 minutes

Son excellence, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Pologne auprès du royaume de Belgique a consacré toute sa vie à son pays. En contrepartie, il n’a jamais vraiment eu de temps pour son fils, le réalisateur. Admiratif, il a toujours voulu lui ressembler mais il semble, qu’il soit plutôt son opposé. À Bruxelles, le réalisateur vient passer quelques jours avec son père afin d’essayer de rattraper le temps perdu.

suivi de QUELQUE CHOSE DES HOMMES
en présence de la réalisatrice Stéphane Mercurio / 2015 / 27 minutes

Un film impressionniste, fait de corps, de gestes, de récits de la relation des hommes à la paternité et à la filiation. La cinéaste s’est glissée avec sa caméra dans l’intimité de ces hommes au cours des séances de prises de vue "père et fils" du photographe Grégoire Korganow, pour saisir quelque chose des hommes. Mission impossible et pourtant...

Dimanche 20 juin à 20h30 au cinéma Argoat (Callac)
Tarif : 4€

De nombreuses projections en Plein-Air

Pour chaque séance en plein-air, ou dans des granges... Pensez à apporter votre couverture, votre plaid, votre doudoune !

Les soutiens des Projections Nomades

La Région Bretagne
Le Département des Côtes d’Armor
La Communauté de Communes du Kreiz Breizh
La Commune de Mellionnec
La Cinémathèque du documentaire
Documentaire sur grand écran
Service Civique