Projections Nomades : le retour de la tendresse, bordel !

L’année dernière, quelques projections nomades du cycle "Et la tendresse, bordel !" ont été reportées à 2022. Voici les nouvelles dates ! 🎉🎉🎉

Samedi 9 avril à 20h30 à Tremargat : "Dites à mes amis que je suis mort" de Nino Kirtadze

En partenariat avec l’association La Pépie, et en présence d’un·e membre de la Coopérative Funéraire de Rennes (sous réserve)

Résumé : Dans l’Ouest de la Géorgie, les vivants ne se séparent pas de leurs morts. Ils leur parlent, leur demandent conseil, les protègent et espèrent être protégés par eux. Ici la mort n’est pas un tabou. Chacun sait qu’après sa mort, les vivants continueront à s’occuper de lui. Tsotné, revêtu de son plus beau costume est enfin prêt "à recevoir". Ses proches sont là, pour le soigner et préparer la cérémonie, pour qu’il ait "la réception qu’il mérite." On ne le quitte plus, on partage les jours et les veillées de la veuve, de la sœur et des filles de Tsotné, leurs concours de pleurs, les condoléances et les repas qui n’en finissent plus… Aucun détail du rituel et de la mise en scène du départ du mort n’échappe à l’œil amusé et fasciné de la cinéaste qui compose à mesure une œuvre drôle et émouvante.

Tarif : Entrée libre et gratuite !
🚩 Tremargad Kafe, 1 Route du Lavoir, 22110 Tremargat

Vendredi 6 mai à 20h30 à Silfiac - Séance spéciale Amour ❤️

En partenariat avec la Mairie de Silfiac et l’association Antidotes (association d’éducation populaire écoféministe) qui sera présente pour la discussion et proposera des boissons.

Une séance composée de deux courts-métrages documentaires primés :
🎬 VERS LA TENDRESSE
d’Alice Diop / 2016 / 39 minutes
Ce film est une exploration intime du territoire masculin d’une cité de banlieue. En suivant l’errance d’une bande de jeunes hommes, nous arpentons un univers où les corps féminins ne sont plus que des silhouettes fantomatiques et virtuelles. Les déambulations des personnages nous mènent à l’intérieur de lieux quotidiens (salle de sport, hall d’immeuble, parking d’un centre commercial, appartement squatté) où nous traquerons la mise en scène de leur virilité ; tandis qu’en off des récits intimes dévoilent sans fard la part insoupçonnée de leurs histoires et de leurs personnalités.
⭐ César du Meilleur court métrage en 2017

🎬 QUEBRAMAR
de Cris Lyra / 2019 / 27 minutes
Résumé : Un groupe de jeunes lesbiennes de São Paulo partent en voyage à la plage. En cette fin d’année, l’ambiance est à la fête, à l’amitié et à la musique. Bienveillantes les unes pour les autres, elles assument leur corps, leurs souvenirs et leur liberté.
⭐ Prix du Meilleur Documentaire au Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand 2020

🚩 Salle des fêtes - polyvalente de Silfiac (56480)
Buvette sur place
Tarif : 4€

Samedi 7 mai à 20h30 à Kergrist-Moëlou - séance spéciale Fête des mères avec "JENNIG", en présence du réalisateur Vasken Toranian

En partenariat avec l’association Maen Gwenn, qui proposera des boissons, et le lieu insolite qui nous accueille : dans un hangar, une ancienne porcherie transformée en cinéma pour un soir !

Résumé : Toute sa vie, Jennig a été la couturière et l’amie des prostituées de Marseille. C’est avec et grâce à elles qu’elle a pu élever son fils René et lui payer ses brillantes études. À 93 ans, Jennig et son fils sont toujours inséparables et complices.
🎞️ Bande annonce : https://fb.watch/bZp8APVTEm/

Tarif : 4€
🚩 Lieu dit Parkoù Yeot, 22110 Kergrist-Moëlou (à côté du hameau Moustermeur)

Se replonger dans le cycle "Et la tendresse bordel !"

ÉDITO : Et la tendresse, bordel !

« Plus de bises, plus de poignées de main, plus de réunions ou de nouvelles rencontres, une distanciation, l’interdiction de visiter nos proches, des masques sur nos visages et nos émotions,... Combien de temps cela va-t-il durer ? En 2021, nous voulons de la tendresse. Nous voulons de l’amitié, de l’affection, de l’amour, de la douceur. Nous voulons de la considération, du respect, de l’attention. Nous voulons de la joie, du bien-être, du soin.
Bon, il n’y a pas d’ingrédient secret, de pommade magique à appliquer sur tous nos maux. Si vous connaissez une astuce, ça nous intéresse. En attendant, au sein de notre association Ty Films, nous souhaitons créer des espaces de réflexion et de rencontre autour de films, pour laisser place à nos imaginaires, construire ensemble et réinventer nos fonctionnements et modèles de société. Et cela, avec les Projections Nomades.

En 2021, nous vous proposons des regards de cinéastes sur le monde, et une sélection de films documentaires. Parfois percutants, doux, optimistes, drôles, qui donnent de l’énergie. Pas trop plombant mais pas trop inoffensif non plus. Des films à la fois tendres et saignants. Nous avons envie d’explorer nos relations. A nos corps, à nos têtes, à nos cœurs. A la famille, aux ami.es, aux voisin.es. Au travail, à l’étranger, à nos morts et aux vivants. A ce qui nous entoure, nous nourrit, nous ressource, nous permet de respirer, de vivre.

Alors nous vous disons à bientôt !
Des câlins, si consentis !
Le comité des Projections Nomades »