Valentine GELIN Ingénieure du son

Diplômée du master Image et Son à Brest, Valentine Gelin réalise aujourd’hui la prise de son pour des oeuvres de fiction, des oeuvres documentaires et des installations artistiques.
Elle a travaillé sur les films documentaires "Je ne veux pas être paysan" de Tangui Le Cras (2018), et "Amour(s)" de Mathilde Chavanne (2019), primés en festival. En fiction, Valentine a notamment collaboré avec Lisa Diaz sur "Eva voudrait" (2020), William Laboury sur "Yandere" (2019), et Gabriel Desplanque sur "La Chambre de Dieu" (2016). Lors des tournages, elle aime associer aux rencontres et aux nouveaux décors la réjouissante collecte des sons justes qui construiront la part sonore du film au montage. En voyage comme dans son quotidien elle enregistre de nombreux souvenirs sonores. Elle travaille régulièrement avec des artistes en résidence au Studio National du Fresnoy, mêlant prise de son, bruitage, création sonore et montage son. Elle intervient également à LISAA école d’Arts Appliqués pour enseigner les techniques du son et la création de matière sonore.

Elle intervient dans le cadre de la formation "FILMER SEUL·E", coorganisée par Films en Bretagne et Ty Films, en septembre 2020.