Une journée avec Dominique Cabrera animée par Julie Savelli

Un atelier avec une grande figure du cinéma documentaire

Voir des films c’est bien, mais les regarder avec un œil aiguisé, une vision éclairée et une connaissance du contexte de réalisation c’est encore mieux ! C’est pourquoi Ty films propose lors de ses Rencontres une série d’ateliers permettant d’approcher le cinéma documentaire par le prisme du regard de celles et ceux qui le pratiquent.

Nous vous concoctons donc pour commencer, une Journée avec Dominique Cabrera, en partenariat avec documentaire sur grand écran. Cette journée sera animée par Julie Savelli, qui a co-dirigé l’ouvrage Dominique Cabrera. L’intime et le politique, en cours d’édition.

Image tirée du film "Chronique d’une banlieue ordinaire" (1992)

Les invitées

Dominique Cabrera est cinéaste. Elle est venue à Mellionnec dans le cadre de la formation "FILMER SEUL·E" en septembre 2020, où elle a partagé son expérience de cinéaste pendant deux jours, et où elle a accompagné son film "Grandir" au Cinébreiz (Guémené-sur-Scorff).

Après des études de lettres et à l’IDHEC, Dominique Cabrera devient monteuse de sujets d’actualité dans les stations régionales de FR3. Elle fonde ensuite la maison de production l’Ergonaute avec Jean-Pierre Thorn et Alban Poirier, avec pour vocation de faire des films d’interventions syndicales ou politiques.

Elle réalise dès ces débuts autant des films de fiction que documentaire, comme en 1984 avec "L’Art d’aimer", suivi d’un court métrage documentaire, "Ici là-bas". Elle tourne seul·e plusieurs films documentaires, dont font partie "Rester là-bas" (1992), "Chronique d’une banlieue ordinaire" (1992), "Réjane dans la tour" (1993), "Demain et encore demain - Journal 1995", et "Grandir" (2013) où elle dresse le portrait de sa famille pendant 10 ans. Son dernier film "Notes sur l’appel de Commercy" suit le mouvement social et politique des Gilets Jaunes.
Dominique Cabrera est aussi productrice. Elle enseigne aussi le cinéma à la Fémis, Harvard, et à l’Université de la Sorbonne à Paris.

Julie Savelli est maître de conférences en études cinématographiques à l’université Paul-Valéry Montpellier 3 et membre du RIRRA21. Ses recherches portent sur la création documentaire contemporaine et s’intéressent plus particulièrement au cinéma engagé, à l’autobiographie en images et à l’anthropologie du visuel. En 2021, elle a dirigé ou co-dirigé trois ouvrages collectifs : Jean Rouch. Passeur d’images, passeur de mondes (Téraèdre), John Cassavetes. Imaginaires des corps, entre la scène et l’écran (PUP) et Dominique Cabrera. L’ intime et le politique (De l’incidence éditeur).

Plus d’informations à venir

Pour l’instant, tout ce que l’on peut vous dire, c’est que cette journée aura lieu le vendredi 25 juin 2021. Toute la programmation des Rencontres sera édité fin mai 2021 !